Réunion sur la gestion environnementale !

Nous revoilà avec des nouvelles fraîches !

Avant les fêtes de fin d’année nous avons eu le plaisir de partager un moment intense avec Ania Belkacemi accompagnée de Marie Dégardin et Philippe Leclaire.

Le sujet? La gestion environnementale et paysagère du parc !

Pour commencer nous vous rappelons qu’Avalonys™ est un projet de parc à thème qui sera implanté sur le site de Cormeré, à Guipry-Messac.

Afin de concilier les nécessités pour le parc, et l’état initial du site, il est indispensable d’avoir une réflexion sur ce qui compose le territoire, à petite et à grande échelle : les activités actuelles, les riverains, l’Environnement et le paysage.

L’objectif principal est celui de conservation de l’Environnement, la biodiversité et le paysage. Le parc Avalonys™ répondra aux différents objectifs/enjeux/besoins à l’aide d’un concept de gestion, celui de la gestion différenciée :
Nous allons vous expliquer ce que signifie la gestion différenciée à l’aide d’un schéma sur les espaces verts :

Schéma Gestion Différenciée

En fonction du cheminement des visiteurs, les espaces verts ne nécessiteront pas le même entretien, à la même fréquence :

Les visiteurs affluent vers «l’édifice» en longeant les espaces A, ceux-ci sont donc moins regardés en détails, et nécessitent donc moins d’entretien que les espaces B, qui sont positionnés devant l’édifice et où les visiteurs s’arrêteront pour contempler le bâti.

Les espaces B doivent donc être “spectaculaires” et avoir un aspect esthétique important (et donc une fréquence d’entretien plus régulière).

L’espace C, en revanche, est caché derrière l’édifice et est accessible par les zones réservées au personnel. Ils ne nécessitent donc pas un entretien régulier et peuvent arborer un aspect plus naturel.

Étude de l’état initial :

topographie

Une énorme thèse a été réalisée sur l’état initial du site de Cormeré et le Bassin de la Noë. Même si nous ne pouvons pas tout montrer dans cet article, toutes les sources disponibles ont été analysées et recroisées, afin d’en ressortir toutes les caractéristiques paysagères, géographiques, topographiques, hydrographiques, la liste exhaustive des différentes espèces animales et végétales, ainsi que comportements et mode de vie et de reproduction…

Bassin de la Noë

Pour la suite, si nous reprenons l’état initial du site de Cormeré qui est situé dans le « bassin de la Noë », il est caractérisé par :

  • un réseau bocager dense,
  • des hameaux épars,
  • des boisements éparpillés,
  • des cultures, de l’élevage
  • et un maillage de communication dense.

Pour les caractéristiques du territoire, bien que la topographie soit plane, et qu’il n’y ait pas de relation directe entre le parc et les ruisseaux,

hydrographie

il est possible d’empêcher les problématiques de pollutions des sols et des eaux.

Il existe plusieurs techniques permettant de ne pas rendre imperméables les sols (écoulements, ruissellements non contrôlés), d’avoir des fossés de récupération et de pratiquer la phytoépuration pour limiter au maximum les risques d’une pollution non contrôlée.

Donc en comprenant le territoire et son paysage, il est possible d’assurer au mieux la continuité paysagère du site et de conserver l’harmonie du territoire.

Avalonys™ ne sera pas un parc bétonné !

Dans la modélisation d’une exploitation maximale (c’est-à-dire au bout de plusieurs années, quand la surface totale prévue sera exploitée), les espaces verts et perméables du parc atteindront plus de 70% (espaces verts, réserves foncières, cheminements perméables et parkings perméables).

Diagramme d'occupation

exemples végétalisation

Biodiversité :

Pour l’harmonie pertinente avec le territoire, la réflexion s’est appuyée sur 3 points majoritaires :

– la palette végétale du territoire (plantes locales),
– les caractéristiques du territoire (climat, hydrologie…)
– et les besoins du parc (thématisation, sécurité…).

Cette évaluation a permis de sélectionner des espèces adaptées à la fois à l’environnement local et aux besoins du parc puisqu’elle s’est basée sur plusieurs critères des plantes tels que :
– la rusticité,
– la forme des feuilles/fleurs,
– la couleur des feuilles/fleurs,
– si c’est une plante locale,
– son atout pour la biodiversité,
– son inscription dans le thème, si c’est un emblème breton etc…

Liste des différentes espèces présentes

Le site de Cormeré est constitué d’une majorité d’habitats définis par les activités humaines mais possède également quelques espaces plus naturels : forêts mixte, fourrés et des arbres isolés.

Certaines zones humides sont également présentes sur les parcelles aujourd’hui exploitées, elles constituent des flaques, des résurgences ou quelques petites mares dans les espaces ombragés.

Il y a plusieurs espèces qui ont été recensées par un bureau d’étude, néanmoins, les larves qui ont été comptées sur le site étaient isolées et ne permettaient pas la perpétuation de l’espèce sur le site.

Mais l’objectif d’Avalonys™, sur la base de ces inventaires, est de conserver au maximum les habitats potentiels accueillant les espèces et d’en créer pour maximiser leur capacité d’implantation.

shéma chaine biologique

espaces déplace et acceuil animaux

atténuation du son par haies

Ces réflexions sont faites également pour le bruit que peut engendrer le parc Avalonys™, il y aura des arbres ainsi que des murs végétaux qui permettrons l’absorption et l’atténuation du bruit.

Et si vous êtes curieux, vous pouvez aller voir les vidéos de mur antibruit végétal, comme celles de Loïc Chosson!

Un grand Merci à Ania Belkacemi pour sa présentation et merci aussi à Marie Dégardin et à Philippe Leclaire d’avoir fait le déplacement pour nous présenter plus en détails ce volet du parc.

Merci aussi d’avoir répondu clairement à nos questions qui ont suivi la présentation.

Enfin merci à nos chers membres présents lors de cette rencontre, une prochaine réunion approche, restez informés…

2 réactions au sujet de « Réunion sur la gestion environnementale ! »

  1. Saulnier Réponse

    Bonjour, lors de ma dernière ballade sur site, j’ai rencontré trois hérons cendrés, ceux-ci pourront-ils rester sur site, ont-ils été repérés dans le recensement des espèces présentes?
    merci de votre réponse.
    Cordialement

    • Arthur {O2A}
      Arthur {O2A} Réponse

      Bonjour !

      Merci pour votre question ! C’est toujours un bonheur d’apercevoir des hérons sur la commune.

      Tout d’abord, c’est une espèce qui n’est pas inféodée à un milieu comme celui de Cormeré. Ils aiment plutôt les habitats aquatiques avec des eaux peu profondes !
      Cependant, comme ils étaient de passage sur le site, il est possible qu’ils reviennent une fois le parc érigé ! On les verra alors dans des zones peut être plus reculées ou en matinée/soirée.

      Merci à Ania de nous avoir apporté ces éléments de réponse !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *